[Vorey sur Arzon] TRAVAUX EFFECTUES PAR L’ÉQUIPE TECHNIQUE DE LA COMMUNE SUITE A LA CRUE

 

 

Accueil du siteArchives2009Communiqués 2009
Dernière mise à jour :
jeudi 23 juin 2022
Statistiques éditoriales :
1437 Articles
2 Brèves
9 Sites Web
298 Auteurs

Statistiques des visites :
500 aujourd'hui
1600 hier
7807864 depuis le début
     
TRAVAUX EFFECTUES PAR L’ÉQUIPE TECHNIQUE DE LA COMMUNE SUITE A LA CRUE
DE L’HIVER 2008 A L’ÉTÉ 2009
mercredi 16 septembre 2009
par Cécile Gallien
popularité : 42%

Il a fallu en novembre 2008, nettoyer, réaménager après la crue des 1er et 2 novembre. Ceci a représenté environ 1500 heures de travail effectuées par les employés communaux. Ils ont dû s’adapter à différents types de travaux, tout en assurant le quotidien. Il y a eu aussi les 70 bénévoles et les pêcheurs, pour désencombrer l’Arzon et la Loire, et l’entraide pour vider les locaux communs ou ceux des sinistrés.
 Après ce grand nettoyage, il a fallu intervenir rapidement sur le terrain de football inondé, car les équipes et jeunes footballeurs de l’ASEV avaient besoin rapidement d’un terrain d’entraînement. Ce fut le 1er lieu reconstitué avec le cheminement du terrain d’honneur. Dans la foulée nous avons fait la remise en route des terrains de boules, avec l’aide des sociétaires.
 Les accès de certains chemins ruraux après l’intervention du syndicat de l’eau et de l’électricité paraissaient urgents tel que le chemin de la station d’épuration, Gamoux, Suquérot, Félines notamment.… Mais aussi la petite place du Chambon de Vorey, dégradée à la suite de fuites d’eau potable, avec la construction d’un box à poubelles rendant plus esthétique l’entrée de ce village.
 Le printemps arrivait vite, presque un avant-goût d’été, et le calendrier sportif nous conduisait à poursuivre nos efforts sur les terrains de tennis inondés : changement et reprise de la clôture, ré-agréage du sol pour leur remise en fonction. La base de canoë sous 50 cm de boue a également été nettoyée et refaite.
 Dès que les employés purent souffler un peu, ils ont dû aussi rétablir les clôtures du dépôt communal, et remettre le matériel en place. La saison touristique s’approchant, le travail de remise en état du village vacances fut engagé : gravillonnage, plantations, nettoyage des évacuations d’eau, changement de la clôture des jeux d’enfant, etc.… Le club de canoë, et quelques amoureux du fleuve, au moyen d’embarcations, ont enlevé tous les déchets déposés par la crue entre Vorey et Chamboulives, ce qui a permis que les descentes en canoë à partir de Vorey soient belles cet été.
 Au printemps la végétation a repris vie et couleurs, les arbrisseaux rebourgeonnant sur des bords du fleuve nettoyés par les bénévoles, nous décidons alors d’engager des travaux de profilage de bords de Loire au Mézenc et à Changeac afin de redonner le caractère touristique de notre région tout en se référant à d’anciennes photos des lieux. Le Conseil Général a aidé aux travaux de protection de la pile du pont de Changeac. Le communal de Changeac a pu ainsi accueillir de nombreux pêcheurs, touristes, familles, cet été.

 Avant l’été, la coulée verte aussi reprend vie, après la reprise des gazons et des allées, les arbustes taillés ; les tilleuls couchés par la puissance de l’eau, sont replantés, les caniveaux, débouchés. Cette place permet alors de stationner, de jouer à la pétanque, de se promener.
 Fin Juin, le SICALA, engage 3 équipes sur le site de l’île Eyraud, pour abattre les arbres morts ou déstabilisés, défricher et démonter les embâcles, financé par des crédits de l’Etat, sous la direction de son Directeur E. Fautrade. Le bois est débité sur place et peut être récupéré par tous.
 Nous décidons de remettre en état la salle de sports (gymnase et salles annexes), indispensables aux nombreuses associations utilisatrices (qui s’étaient entassées après la crue dans les salles de la salle polyvalente. Ainsi, le gymnase a repris durant l’été des couleurs grâce à l’intervention des artisans locaux ; ces travaux au gymnase ont été financés par l’assurance de la Commune. Aujourd’hui, celle-ci est quasiment fonctionnelle, les employés communaux ont dû intervenir, encore dernièrement, afin de réaliser une meilleure adaptation des lieux.
 Malgré tout ce temps passé à gérer l’après crue, les travaux du quotidien ont été assurés, mais pas dans leur totalité. Il n’était pas possible, après une catastrophe pareille, de se remettre en route en quelques mois. Nous n’avons dû compter jusqu’à présent que sur le travail de nos employés et de volontaires. L’argent engagé dans ces diverses interventions est issu des fonds propres de la Commune, sauf pour les bâtiments assurés. Nous espérons que le fonds de solidarité de l’Etat, suite à la crue, nous aidera à financer ces travaux et ceux attendus, voire le Conseil Général. Vorey a en effet été une commune de Haute-Loire la plus touchée par cette crue.

 La Commune, soucieuse de maintenir et de développer l’activité économique et de santé, a dû aussi rapidement remettre en état un local rue des gravières, pour installer, à sa demande, Madame Simond, podologue à Vorey. Il en est également pour l’aménagement de l’ancien dépôt de la gare pour permettre l’installation d’un ébéniste. Les ouvriers de la Commune sont intervenus dans ces deux lieux, pour des travaux de raccordement d’eaux usées et d’électricité, de nettoyage intérieur, de peinture et de sol.

 De nombreux travaux restent à faire dans nos villages et aussi dans les zones inondées, tel qu’une partie de la clôture du terrain de foot, l’aménagement de la petite place de la Coulée verte, les places de parking, le montage de la pergola, du mobilier, le nettoyage du Chambeyron…
 Sont prévus, pour les mois à venir, des travaux de suivis des routes communales afin de finir de boucher les trous et affaissements, des travaux de récupération d’eaux pluviales à Brigols également, une deuxième tranche de travaux au cimetière, le changement de la toiture de l’assemblée de Laroux ainsi que l’aménagement paysager du Centre Culturel et des travaux pour Flaceleyre.

 C’est avec l’énergie, la patience, le dialogue et l’entraide que l’on peut relever les défis dans les moments difficiles, c’est aussi ces qualités qui permettent de bien vivre la vie rurale.

 

©  2022 Vorey sur Arzon
Partager ce site sur : Ajouter à facebook Ajouter à twitter Ajouter à yahoo Ajouter à google

SPIP 1.9.2k [18554] |  Sarka-SPIP 2.0.2 [18368]  |  Informations légales   | Contacter le Webmaster   | GPL